Vendredi 16 août : Balbrigan -> Dundalk

Nous reprenons la route sur des petites routes de campagne, et nous visons la ville de Dundalk, toujours sans avoir réservé d’hôtel.

Nous déjeunons dans un restaurant gigantesque, posé au milieu de nulle part sur une pente interminable. Nous y commandons un plat de spaghettis bolognaise 🍝 dignes d’une mauvaise cantine.

Nous constatons la même impossibilité de camper. Nous avons aussi appelé plusieurs camping qui nous ont rit au nez : non seulement il n’y a pas ou peu d’emplacements pour tente mais de toute façon ils sont complets jusqu’en septembre.

Nous nous dirigeons vers le centre ville pour trouver un hôtel. Le premier que nous abordons est complet et nous aide à réserver deux chambres dans un hôtel typé « affaires » à la périphérie de la ville dans une grande tour moderne, ça manque de charme mais on y dort au sec.

Au passage nous demandons ce qu’il en est du camping sauvage : très peu possible et très mal vu de toute façon, sauf en montagne, les scouts en font. C’est là où nous irons demain.

Nous faison la connaissance, au restaurant, de plusieurs expatriés de toute l’Europe dont un français.

Distance parcourue : 63 km

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.